click to dismiss

Please logged in to see pending comments.

UsernamePassword

| Lost password

December 2011

ボリビアで日本語を教えるにあたって (by Daniel Yamashita)   (published in Bolivia)

December 22, 2011 by   Comments(0)

, ,

初めはひらがなから教えようと、ひらがなとカタカナの表を生徒に配り書いて覚えさせようとしたものの、すべて覚えるまでの時間と一ヶ月しか滞在しない事を考え途中でひらがなを覚えるのをやめてアルファベットで日本語を黒板に書きながら「話す」事に重点を置いて教えました。


午前と午後に1時間30分ずつクラスがありました。

生徒の人数は、朝に5人、昼に11人でした。 生徒のレベルは個人個人で差はありましたが、会話のレベルは皆ほとんど同じでした。 オフィスで授業をしたので、大学での雰囲気はわかりませんが生徒に積極的に問いかければおのずと良い雰囲気ができると思います。


(0 from 0 votes)
 
ボリビアで日本語を教えるにあたって (by Daniel Yamashita)https://www.mytripblog.org/pg/blog/bolivia-social-manager/read/165460/-by-daniel-yamashita
ボリビアで日本語を教えるにあたって (by Daniel Yamashita)
 

Travailler dans le monde des pommes de terre (Sandrine Dragon)   (published in Bolivia)

December 14, 2011 by   Comments(0)

, , ,

Je suis venue en Bolivie afin de faire valider mon examen universitaire et je ne pensais pas que ma mission allait me permettre de partager des moments inoubliables.

J´ai travaillé pendant 2 mois à la Fundación PROINPA c´est une organisation de science et de technologie, reconnue en Bolivie et dans le monde pour son apport et son engagement dans le développement agricole. Elle travaille sur des innovations technologiques afin d’améliorer la sécurité alimentaire des familles défavorisées de Bolivie et d´améliorer la compétitivité des chaînes productives de cultures andines.


PROINPA travaille sur les Tubercules, Racines, Graines, Céréales, Légumineuses, Légumes et Fruits. Actuellement, un produit est en développement: La papa nativa chips, c’est pour celui-ci que j´ai aidé à trouver des solutions pour exporter vers l´Europe. Ma mission s’est répartie sur deux axes principaux :

* Faire une synthèse de la procédure d’exportation vers l’Europe (droits de douane, taxes, mentions étiquette, contrat commercial, etc.)

* Mettre en place une stratégie commerciale pour exporter La papa nativa chips via le commerce équitable.


J’ai travaillé avec des collègues sympathiques, intelligents, généreux et j´ai beaucoup appris sur la culture et la cuisine bolivienne tous les midis, en partageant mon déjeuner avec eux.

J´ai passé des moments uniques et mémorables avec les autres volontaires, ma famille d’accueil, le bureau de Project Abroad et je suis vraiment triste de quitter Cochabamba mais je repars avec le souvenir de bons fous-rire, de moments uniques… Et la rencontre avec des gens fabuleux.

Et finalement mon aventure bolivienne, c’est beaucoup plus que la validation de mon examen universitaire…INDESCRIPTIBLE.

(0 from 0 votes)
 
Travailler dans le monde des pommes de terre (Sandrine Dragon)https://www.mytripblog.org/pg/blog/bolivia-social-manager/read/163118/travailler-dans-le-monde-des-pommes-de-terre-sandrine-dragon
Travailler dans le monde des pommes de terre (Sandrine Dragon)